La Belle Porte

IMG_8267Accueillir le handicap, c’est accepter une relation, qui nous rend plus humain.

Créée en 2006, notre association a pour désir de fonder une communauté de l’Arche en Morbihan, avec des personnes adultes ayant un handicap mental dans un esprit de partage, de simplicité et d’ouverture à la société.

L’association s’inscrit dans les valeurs et l’anthropologie des communautés de l’Arche, fondées par Jean Vanier, qui ont pour but d’accueillir et d’assurer une vie digne et humainement riche à des personnes ayant un handicap mental.

Dans un monde souvent guidé par la recherche de la performance et de la normalité, les personnes handicapées nous invitent à questionner notre rapport à la fragilité. Par leur spontanéité et l’authenticité du regard qu’elles posent sur le monde, elles transforment en profondeur les rapports humains, élargissent les habitudes et les modalités du vivre ensemble. Elles contribuent par leurs talents à la construction d’une société plus généreuse, plus respectueuse de chacun.

« De quoi avons-nous le plus besoin au monde ? Ce n’est pas d’être normal, mais d’être aimé et que quelqu’un croit en nous »  Jean Vanier

inauguration du foyer Penher

TY Emglev (« la maison de l’alliance » en breton) a ouvert le 1er octobre 2014, accueillant 5 joyeux co-locataires et deux assistantes. La Belle Porte – OF 27112014.

Ty Laouen (la « maison de la joie ») a ouvert le 22 mai 2017, accueillant de nouveaux co-locataires et une nouvelle responsable de foyer.

Concrètement, au 31 décembre 2017, il y a :

  • 8 personnes accueillies et accompagnées : 6 internes et deux externes
  • 10 personnes avec un handicap, venues en stage/découverte en demande de rejoindre l’un des DGA, en période de découverte et d’immersion progressive
  • 3 salariés à temps plein : 2 responsables de foyer et une directrice
  • 1 assistant de vie en contrat aidé
  • 3 volontaires en service civique
  • 10 stagiaires en formation professionnelle
  • 4 chantiers solidaires de 1 à 6 jours, réunissant entre 5 et 60 personnes
  • 130 demi-journée d’ateliers dit Artis’ânes animés par des bénévoles et amis de l’association
  • Le budget annuel est de 000 euros,
  • avec près de 000 euros de dons de particuliers, le bilan financier fait apparaitre un excédent de 15 000 euros.